Adoptez un detecteur de réseaux enterrés pour une localisation de canalisations précis

Entreprise de construction : adoptez la détection de canalisations enterrées avec un localisateur ou detecteur de réseaux enterrés Lors des travaux de fondation, toute entreprise de construction a besoin de s’assurer de l’absence de canal ou de réseau actif à l’endroit de l’excavation. Pour y parvenir, elle devra se fier aux documents émanant des collectivités et utiliser […]

Entreprise de construction : adoptez la détection de canalisations enterrées avec un localisateur ou detecteur de réseaux enterrés

Lors des travaux de fondation, toute entreprise de construction a besoin de s’assurer de l’absence de canal ou de réseau actif à l’endroit de l’excavation. Pour y parvenir, elle devra se fier aux documents émanant des collectivités et utiliser un localisateur de canalisations.

Des bonnes raisons d’avoir un localisateur de canalisation

Localiser les canalisations qui se trouvent éventuellement sous le sol à creuser devient un devoir. Que ce soit pour la construction d’une piscine ou d’une maison, on doit s’assurer de ne pas heurter le réseau électrique, le gaz ou les câblages de télécommunication. Les entreprises propriétaires de ses réseaux enfouis peuvent porter plainte contre le responsable de l’excavation. Puis, la tâche peut être dangereuse de plusieurs manières : électrocution, fuite de gaz, inondation, propagation des eaux noires et d’agents pathogènes, etc. Alors, avant de faire un trou dans le sol, il vaut mieux faire de la détection canalisations enterrées.

vm540_1

La détection de canalisation enterrée

Grâce à des matériels comme le RD7100DL+, on peut avoir le cœur net sur la présence ou non de canaux sous le sol. Ce détecteur de canalisation scrute sous la surface jusqu’à 3 mètres de profondeur. Muni d’un écran, il donne des informations sur le type de réseau se trouvant en sous-sol. Le localisateur de canalisations détecte surtout la tuyauterie d’eau et les câblages actifs. Ce matériel informe sur le type de réseau enfoui selon la fréquence qu’il émet. L’utilisateur du RD7100DL+ saura alors s’il a affaire à du gaz, de l’électricité, la fibre optique ou autres. En tout, 4 types de fréquences deviendront reconnaissables.

La caméra de canalisation avec sonde émettrice

Une autre méthode consiste à utiliser une caméra d’inspection de canalisation pour situer la zone à éviter. Un technicien introduira dans un canal une caméra endoscopique de type Tubicam. Ce dernier portera à sa tête une sonde émettrice. Au fur et à mesure que l’opérateur l’avance, la sonde donnera sa position. Il reste aux techniciens de faire un peu de marquage au sol. Outre la caméra de canalisation et la sonde, il faudra un détecteur spécifiquement réservé à cet effet. Pour être précis, l’entreprise aura besoin du modèle AGM-VM40. Cet outil de détection canalisation enterrée localisera la tête de caméra de canalisations facilement.

Les deux détecteurs de réseaux enterrés, le AGM-VM40 et le RD7100DL+, sont accessibles aux particuliers comme aux professionnels. Les spécialistes membre du FNEDRE ou Fédération nationale des Entreprises de Réseaux Enterrés l’utilisent déjà.

 

Société: AGM TEC

05 61 42 90 63

http://www.camera-canalisation.com

1 commentaire

  1. Pingback:Adoptez un detecteur de réseaux enterr&e...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *