Fonctionnement des GEORADARS ou radars de sol

Le principe de fonctionnement des GEORADARS ou radars de sol est celui des radars. Des ondes électromagnétiques sont envoyées dans le sous-sol par une antenne. Lorsque ces ondes rencontrent des changements de milieux, une partie est renvoyée vers la surface et enregistrée par l’antenneréceptrice qui peut être la même que l’émettrice ou une autre situéeà […]

Le principe de fonctionnement des GEORADARS ou radars de sol est celui des radars.

Des ondes électromagnétiques sont envoyées dans le sous-sol par une antenne.
Lorsque ces ondes rencontrent des changements de milieux, une partie est renvoyée vers la surface et enregistrée par l’antenne
réceptrice qui peut être la même que l’émettrice ou une autre située
à un endroit différent.


Le principe d’un géoradar ou radar de sol est similaire au sondage sismique
mais l’énergie électromagnétique utilisée est reflétée par les zones de changement de la constante diélectrique plutôt que celle de changement d’impédance acoustique.
Ainsi dans l’image de droite, les réflexions hyperboliques, indiquées par les flèches, montrent la présence d’objets, probablement des restes humains.

La portée d’un sondage avec un GEORADAR radar de sol dépend de la conductivité électrique du sol et de la fréquence utilisée.

Les GEORADARS radars de sols ont de multiples applications dans des études non destructives du sous-sol :

  • Étude du sous sol avant travaux pour localiser des canalisations
  • Recherche de mines terrestres, obus non explosés et tunnels dans le sous-sol
  • Recherche de couches minérales
  • Recherche en archéologie. Ce système de détection a par exemple fait ses preuves au pied des pyramides égyptiennes
  • Une équipe de chercheurs japonais a en effet pu y interpréter sur écran la présence de barques cultuelles inconnues jusqu’alors
  • Recherche de site soupçonnés de contenir des fosses communes, des lieux de crimes, etc
  • Étude des sous-sol des planètes du système solaire
  • Auscultation d’ouvrages de génie civil, de bâtiments en béton ou maçonneries, de monuments historiques
  • Pour la détection de loisirs, la chasse au trésor (recherche d’objets métalliques) et le pillage de site archéologique
  • Tout comme un détecteur de métaux de loisirs, mais aussi pour la recherche de cavités comme les souterrains
    AGM TEC – 05 61 42 90 63

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *